Retenez la date - Séminaire "Praticiens et établissements"

Beaune les 14&15 octobre 2022

Journée Santé Environnement - Samedi 14.05.2022 Beaune

Les vidéos des interventions sont disponibles !

Le Renfort Sanitaire Territorial

Intégrer les professionnels de santé non hospitaliers dans les plans de réponse aux crises et situations sanitaires exceptionnelles

ACTIONS DE L'URPS

Le conflit Ukrainien – Dossier spécial

Retrouvez toutes les informations et le dossier spécial de l’URPS Médecin Libéral en Bourgogne Franche-Comté sur la gestion de crise et le soutien aux réfugiés ukrainiens en cliquant sur le lien ci-dessous : https://www.urps-ml-bfc.org/portfolio_category/ukraine/   Découvrez également ci-dessous la présentation vidéo de l’association UKRaide  

Vac chez le prat ! A la découverte du monde libéral !

Vac chez le Prat' - Un rapprochement Médecin/Etudiant vers la Médecine Libérale !

La campagne 2022

La campagne de dépistage poursuit sa route. Retrouvez dès à présent ci-dessous les dates de la Nièvre programmées dès le mois de mai 2022 !
Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

L’URPS Médecin Libéral en Bourgogne Franche-Comté a accueilli durant deux journées, au sein des Hospices Civils de Beaune, l’Assemblée Générale de la Conférence Nationale URPS Médecins Libéraux.
.
Au menu des échanges : des débats riches et fructueux sur les Soins Non Programmés (SNP), le fonctionnement des SAS, le rôle et la reconnaissance des libéraux dans l’organisation des soins, la permanence et la continuité des soins. Remontée d’expériences et bonnes pratiques ont ponctué ces journées, marquées par la présence de Marguerite Cazeneuve.
.
Nous sommes ravis que la Conférence ait choisi la Région Bourgogne-Franche-Comté comme terre d’accueil de cette séquence.
.
#urps #medecineliberale #medecine #soins #territoires
... See MoreSee Less

3 days ago

ÊTRE MÉDECIN EN BFC - Dr STÉPHANE ATTAL 🩺👨‍⚕️

"Installé à Saône depuis toujours, où j’ai repris le cabinet médical de mon père, je suis particulièrement attaché à agir sur le territoire au service d’une offre de soins pour tous les patients. Ainsi, j’exerce également à Pontarlier, où j’ai mis en place, avec l’accompagnement de l’URPS, un cabinet secondaire.

Mon objectif reste de donner du temps médical à tous. C’est le sens du projet créé à Pontarlier, une zone déficitaire en médecine générale. J’ai été sollicité il y a quelques années pour trouver une solution et créer un cabinet éphémère, dans le cadre d’une expérimentation portée par l’URPS Médecin Libéral et l’Orde des Médecins. Celle-ci arrive à son terme, mais nous avons souhaité travailler sur une solution pour pérenniser l’offre de soins. Nous n’avions pas d’autre solution que la création d’un cabinet secondaire, au sein duquel je vais collaborer avec un confrère retraité.

Au regard du succès de cette expérimentation, la municipalité de Morteau nous a également contactés pour dupliquer l’approche de Pontarlier. Nous avons donc ouvert il y a peu un 3ème cabinet, à ce stade éphémère, à Morteau, en collaboration avec la municipalité, qui fournit également un logement aux médecins remplaçants ou non pour inciter et faciliter une future installation. Le format de ce cabinet est différent de celui de Pontarlier : les médecins retraité sont salariés par la mairie. Nous avons complété par un volet libéral au sein de ce cabinet médical avec des retraités actifs, le tout installé dans le centre de santé. Nous allons tester cette organisation 3 à 4 ans, en espérant que de jeunes médecins viendront se substituer aux effecteurs retraités ou libéraux.

À noter que nous avons travaillé avec l’URPS Médecin libéral Bourgogne-Franche-Comté sur ce projet qui a apporté son aide et son soutien logistique. Nous avons également collaboré avec l’ARS pour garantir les consultations. Ainsi 25 consultations/jour à 25 euros sont ainsi garanties ; Si ce chiffre n’est pas atteint, l’ARS s’est engagée à compléter le manque à gagner pendant 3 ans.

Ce que je veux dire aux médecins qui seraient tentés par le projet, c’est que nous sommes donc véritablement dans une dynamique d’accompagnement, et très libres sur tout ce territoire. Nous pouvons organiser notre activité autour d’un secrétariat déporté avec beaucoup d’agilité. C’est une zone très dynamique, et évidemment, les patients ont besoin de nous. Et le projet proposé permet véritablement de venir découvrir la richesse et le dynamisme de ce territoire. »
... See MoreSee Less

1 week ago
ÊTRE MÉDECIN EN BFC - Dr STÉPHANE ATTAL 🩺👨‍⚕️

Installé à Saône depuis toujours, où j’ai repris le cabinet médical de mon père, je suis particulièrement attaché à agir sur le territoire au service d’une offre de soins pour tous les patients. Ainsi, j’exerce également à Pontarlier, où j’ai mis en place, avec l’accompagnement de l’URPS, un cabinet secondaire. 

Mon objectif reste de donner du temps médical à tous. C’est le sens du projet créé à Pontarlier, une zone déficitaire en médecine générale. J’ai été sollicité il y a quelques années pour trouver une solution et créer un cabinet éphémère, dans le cadre d’une expérimentation portée par l’URPS Médecin Libéral et l’Orde des Médecins. Celle-ci arrive à son terme, mais nous avons souhaité travailler sur une solution pour pérenniser l’offre de soins. Nous n’avions pas d’autre solution que la création d’un cabinet secondaire, au sein duquel je vais collaborer avec un confrère retraité. 

Au regard du succès de cette expérimentation, la municipalité de Morteau nous a également contactés pour dupliquer l’approche de Pontarlier. Nous avons donc ouvert il y a peu un 3ème cabinet, à ce stade éphémère, à Morteau, en collaboration avec la municipalité, qui fournit également un logement aux médecins remplaçants ou non pour inciter et faciliter une future installation. Le format de ce cabinet est différent de celui de Pontarlier : les  médecins retraité sont salariés par la mairie. Nous avons complété par un volet libéral au sein de ce cabinet médical avec des retraités actifs, le tout installé dans le centre de santé. Nous allons tester cette organisation 3 à 4 ans, en espérant que de jeunes médecins viendront se substituer aux effecteurs retraités ou libéraux. 

À noter que nous avons travaillé avec l’URPS Médecin libéral Bourgogne-Franche-Comté sur ce projet qui a apporté son aide et son soutien logistique. Nous avons également collaboré avec l’ARS pour garantir les consultations. Ainsi 25 consultations/jour à 25 euros sont ainsi garanties ; Si ce chiffre n’est pas atteint, l’ARS s’est engagée à compléter le manque à gagner pendant 3 ans. 

Ce que je veux dire aux médecins qui seraient tentés par le projet, c’est que nous sommes donc véritablement dans une dynamique d’accompagnement, et très libres sur tout ce territoire. Nous pouvons organiser notre activité autour d’un secrétariat déporté avec beaucoup d’agilité. C’est une zone très dynamique, et évidemment, les patients ont besoin de nous. Et le projet proposé permet véritablement de venir découvrir la richesse et le dynamisme de ce territoire. »

NOS SITES PARTENAIRES

Ligne téléphonique d’aide psychologique préservant l’anonymat et disponible 24h/24 et 7j/7 – 0826 004 580

Outil d’analyse de l’évolution de la démographie médicale à l’échelle des cabinets.

Sensibilisation et de formation à l’ETP

Plate-forme d’Appui aux Professionnels de Santé.

Site internet de mise en relation de médecins installés et remplaçants

Réseau régional d’épidémiologie notamment surveillance de la grippe et des gastro-entérites.