Juin 2005 – Les médicaments génériques

Actions > Enquêtes > Juin 2005 – Les médicaments génériques

Les médecins sont sollicités, par l’assurance maladie et par l’état, pour prescrire plus souvent des médicaments génériques.

L’objectif est bien sûr de réaliser des économies afin de réduire le déficit de l’assurance maladie.
Il suffirait donc de mettre le nom d’un générique plutôt que celui du médicament princeps sur l’ordonnance.

Mais derrière cette apparente simplicité, quelle est l’opinion des médecins qui savent bien que la prescription médicale ne se limite pas à cet acte si facile de prime abord ?

Pour aller plus vite, l’état a donné le droit de substitution aux pharmaciens.

Bonne ou mauvaise idée ?

L’ UPMLB vous livre aujourd’hui les résultats de l’enquête qu’elle a souhaité mené et à laquelle beaucoup d’entre vous ont accepté de répondre.
Qu’ils en soient remerciés car nous allons pouvoir parler des génériques autrement qu’en taux de pénétration sur le marché du médicament.

A côté de la nébuleuse politique du médicament, il y a l’opinion et l’expérience des médecins. On l’avait presque oublié !

Bulletin Médicaments génériques :