Infections à virus Monkeypox – point de situation et précisions sur l’organisation en région BFC

17.06.2022 – Ci-dessous les informations mises à jour sur le virus Monkeypox via l’Agence Régionale de Santé BFC

 

Mesdames, Messieurs les médecins libéraux de Bourgogne-Franche-Comté,

Ce message a pour objectif de vous apporter des informations actualisées relatives à la prise en charge des cas suspects, probables et confirmés d’infection au virus Monkeypox ainsi que des précisions sur l’organisation spécifique en région BFC.

Point épidémiologique :
– Le rapport ECDC du 15 juin 2022 signale 1884 cas dans le monde (hors pays où la maladie est endémique), dont 1160 cas en Europe (22 pays touchés).
– Il n’y a pas de décès rapportés à ce jour, ni de cas graves.
– La majorité des cas déclarés dans l’UE sont des hommes, très majoritairement HSH (hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes).
– Au 16/06/2022, 183 cas ont été confirmés en France dont 129 en région Ile de France.
– En région Bourgogne-Franche-Comté : 11 cas suspects ont été signalés à l’ARS, l’un d’entre eux a été confirmé par PCR spécifique.

Vous pouvez retrouver des informations plus détaillées sur la maladie, les définitions de cas et de personnes contacts à risque et sur l’évolution de la situation en France sur le site de Santé publique France : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-transmissibles-de-l-animal-a-l-homme/monkeypox
Un état des connaissances est également proposé par le COREB au 14 juin 2022 : https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/monkeypox/diapomkp-formation-v-14-juin.pdf.

Documents de référence nationaux :
– DGS urgents diffusés par la Direction Générale de la Santé :

Dgs-urgent_n2022_58_monkeypox_vaccination

DGS-Urgent n 2022_55 ACTUALISATION – Cas d’infections autochtones par le virus Monkeypox

[CORRUSS] DGS-Urgent n2022_61 Actualisation des recommandations (2)
– Le COREB propose des fiches repères pour le soignants, patients et pour l’aide au diagnostic dermatologique : https://www.coreb.infectiologie.com/fr/prendre-en-charge-les-patients-fiches-pratiques.html
– Le HCSP a publié trois avis : le premier daté du 24 mai 2022 relatif à la conduite à tenir autour d’un cas : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1212, le deux autres datés du 9 juin 2022 relatif à la conduite à tenir pour les personnes à risque de forme grave : https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1216 et relatif aux mesures de prévention des risques de transmission par les produits du corps humain : https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1217 .
– L’ANSES a également publié un avis relatif au risque de diffusion du virus aux animaux : https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2022SA0102.pdf

Concernant l’organisation régionale, quelques rappels et précisions :
– Ne pas orienter sur les urgences en première intention : contacter le C15 pour orientation vers un CH pour la réalisation d’un prélèvement si nécessaire (selon avis infectiologue)
– Prendre l’avis d’un infectiologue : les infectiologues de la région se sont organisés pour pouvoir donner des avis par téléphone et/ou télé-expertise, voire recevoir en consultation les patients afin d’examiner les lésions cutanées. Ils peuvent ainsi classer le cas en fonction du degré de suspicion et recommander ou non la réalisation d’un prélèvement. La liste des services d’infectiologie et les contacts en astreinte disponible en pièce-jointe. Si la situation le nécessite, l’infectiologue pourra vous proposer des échanges sécurisés et tracés, sur la plateforme régionale de télémédecine « TELMI », de l’ARS et du GRADeS ( Groupement Régional d’Appui au Développement de la e-Santé). Dans ce cas, vous pourrez vous créer un compte d’ accès, à l’aide de la procédure indiquée, et vous pourrez bénéficier d’un accompagnement si besoin.
– Privilégier les prélèvements en milieu hospitalier : Pour l’heure, le circuit hospitalier est le plus adapté, aussi bien pour l’organisation en toute sécurité du prélèvement que pour l’envoi au centre national de référence. Vous trouverez ci-joint le listing des établissements de santé repérés comme « préleveurs » Monkeypox dans chaque département. Le laboratoire doit être informé au préalable afin d’accueillir le patient dans les meilleurs conditions et avec toutes les mesures de protection nécessaire.

Annuaire-infectiologues BFC à destination des professionels de santé

ES préleveurs MKP
– Donner les premières consignes d’isolement et de protection des proches : l’isolement a lieu à domicile, sauf formes graves nécessitant une hospitalisation (entrée directe à organiser avec le C15, sans passage par les urgences). Le patient doit porter des vêtements couvrants les lésions, ainsi qu’un masque chirurgical en présence d’autres personnes. Insister sur l’hygiène des mains.
– Signaler le cas à l’ARS, dès la suspicion (7j/7) : ars-bfc-alerte@ars.sante.fr ou PFR : 0 809 404 900. Le contact-tracing sera réalisé par l’ARS si le patient est classé comme un cas probable ou confirmé.
Bien cordialement,

L’équipe médicale du département Veille et Sécurité Sanitaire de l’ARS.
_____________________________________________
==Agence Régionale de Santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté
Le Diapason – 2 place des Savoirs 21035 DIJON Cedex
La City – 3 avenue Louise Michel 25044 BESANCON Cedex
Mail : ars-bfc-alerte@ars.sante.fr ou PFR : 0 809 404 900.