Les missions

L’URPS Médecins > Les missions

Issues de la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoire (HPST), les Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) Médecins Libéraux remplacent désormais les Unions Régionales des Médecins Libéraux (URML) instaurées par la loi Teulade.

Les URPS Médecins représentent tous les médecins exerçant à titre libéral au sein d’une région, eux-mêmes représentés par une assemblée composée, selon l’importance de la région de 10 à 80 élus issus de listes syndicales et, organisée en trois collèges, l’un représentant les médecins généraliste, un autre les chirurgiens, obstétriciens et anesthésistes et enfin celui représentant les autres spécialistes. Renouvelable tous les cinq ans, l’assemblée élit un bureau constitué de huit membres qui assure et met en œuvre la politique décidée par l’assemblée.

A côté des syndicats qui assurent la défense de la profession et de l’ Ordre des médecins, garant de l’éthique et de la déontologie, les Unions contribuent à l’organisation de l’offre de santé régionale.

Le Décret

Décret n° 2010-585 du 2 juin 2010 relatif aux unions régionales de professionnels de santé

Elles participent notamment :

  • A la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé
  • A l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins, en vue notamment de l’élaboration du schéma régional d’organisation des soins
  • A l’organisation de l’exercice professionnel, notamment en ce qui concerne la permanence des soins, la continuité des soins et les nouveaux modes d’exercice
  • A des actions dans le domaine des soins, de la prévention, de la veille sanitaire, de la gestion des crises sanitaires, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeutique
  • A la mise en œuvre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens avec les réseaux de santé, les centres de santé, les maisons de santé et les pôles de santé, ou des contrats ayant pour objet d’améliorer la qualité et la coordination des soins mentionnés à l’article L. 4135-4
  • Au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’information partagés
  • A la mise en œuvre du développement professionnel continu

Elles peuvent procéder à l’analyse des données agrégées nationales et régionales issues du système national d’informations interrégimes de l’assurance maladie en rapport avec leurs missions.

A noter que d’autres URPS ont vu le jour, représentant l’ensemble des professions de santé libérale (Kinésithérapeutes, Pharmaciens, Dentistes, Infirmiers et Orthoptistes, Orthophonistes, Sages Femmes, Pédicures Podologues, Biologistes)